Archiv der Kategorie: Events

Villa Romana – Firenze – 7.-12. September 09

Semaine de jardin:
vom 07. bis 12. September 2009.
Gartenkunst in Aktion: Il giardino di Villa Romana

Carré in Giardino de la villa Romana
Venez nombreux

Workshop “atelier le balto / Gartenkunst in aktion”
con studenti di Versailles, Roma, Alghero, Firenze e Milano”

07.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo

08.09. > 18.30
Tavola Rotonda: “Il giardino come progetto performativo”
Parteciperanno:
Prof. Stefan Tischer, Facoltà di Architettura Alghero, Università di Sassari
Veronique Faucheur, Marc Pouzol, Marc Vatinel, “atelier le balto”, Berlino
Matteo Cavalleri, Associazione Millepiani, Bergamo
Claudia Zanzotto Paludetto, Associazione Castello di Santa Maria Novella
Dr. Brigitte Franzen, Ludwig Forum für internationale Kunst
Moderazione: Anna Lambertini, Facoltà di Architettura, Università di Firenze

09.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo

10.09. > 20.00
“Dell’innaffiare il giardino”: Testi di Bertolt Brecht, Francesco Colonna e Érik Orsenna. Lettura di Le Signorine (Laura Bandelloni, Irene Barbugni) e Fulvio Cauteruccio

11.09.
> 18.30: Deva Wolfram, artista-botanica:
Passeggiata alla scoperta delle piante spontanee
> 20.00: Lezione: Michele Dantini. Storia dell’Eden. I giardini botanici africani nella transizione postcoloniale

12.09. > 20.00
Electric Party con il Open Program del “Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards.

Y con: Radio Trionfera: Lutz Fezer, Skafte Kuhn, Michael Stumpf

http://www.villaromana.org

07. – 12.9.2009 Semaine de Jardin:
Il giardino di Villa Romana
Workshop “atelier le balto”
con studenti di Versailles, Roma, Alghero, Firenze e Milano
Radio Trionfera
Lutz Fezer, Skafte Kuhn, Michael Stumpf

07.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo
08.09. > 18.30
Tavola Rotonda
“Il giardino come progetto performativo”
Parteciperanno:
Prof. Stefan Tischer, Facoltà di Architettura Alghero,
Università di Sassari
Veronique Faucheur, Marc Pouzol, “atelier le balto”, Berlino
Matteo Cavalleri, Associazione Millepiani, Bergamo
Claudia Zanzotto Paludetto, Associazione Castello di Santa
Maria Novella
Dr. Brigitte Frantzen, Ludwig Forum für int. Kunst, Aquisgrana
Moderazione: Anna Lambertini, Facoltà di Architettura,
Università di Firenze
09.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo
10.09. > 20.00
“Dell’innaffiare il giardino”
Testi di Bertolt Brecht, Francesco Colonna e Érik Orsenna
Lettura di Le Signorine (Laura Bandelloni, Irene Barbugni)
e Fulvio Cauteruccio
11.09. > 18.30
Deva Wolfram, artista-botanica
Passeggiata alla scoperta delle piante spontanee
> 20.00
Lezione:
Michele Dantini
Storia dell’Eden. I giardini botanici africani
nella transizione postcoloniale

12.09. > 20.00
Electric Party
con il Open Program del “Workcenter
of Jerzy Grotowski and Thomas Richards

Métis – International garden festival – Jusqu’au 4 october 09

Bois de biais

Le 27 juin 2009, atelier le balto participe à l’inauguration de la 10eme édition du festival international de jardins de Métis, en Gaspésie / Québec, avec le Bois de Biais. Ce jardin fut créé pour l’édition de 2006.
Basé essentiellement sur une plantation de peupliers et de saules, nous avons pu modifier ses volumes et ses espaces par deux tailles importantes, l’une réalisée en automne 2006 (un biais dans le volume), l’autre au printemps 2009 (retrouver des transparences et le rapport au paysage situé en arrière plan).

L’histoire :
Les jardiniers sont arrivés à Métis en hiver 2005/2006. Parce qu’ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas, parce qu’ils souhaitent donner à voir autrement , ils ont shooté dans la parcelle. Ils l’ont un peu poussée, un peu décalée… Puis ils l’ont plantée, densément. Dans cette densité, ils ont créé des chemins et des espaces à parcourir.

Le bois de biais en 2009
Suivez le chemin

Le filtre :
La parcelle qui nous a été imposée est plantée de saules alignés. Les lignes sont redoublées par des planches qui permettent de traverser de la parcelle dans sa longueur.
Une des lignes de saules est longée par une sente de sable. Elle mène au bois de peupliers.

Le bois :
Celui-ci a été planté sur la parcelle décalée. La peupleraie se mêle donc aux bouleaux puis se confronte à la foret qui borde la parcelle. La peupleraie est anormalement dense et jardinée : plantée, taillée, émondée… Elle offre un parcours au visiteur qui le fait passer dehors, dedans, à la lisière, dans le champs, dans la foret… Où est le jardin ?

La sente et la clairière :
La sente permet de circuler à la lisière du bois, entre peupliers et saules, puis dans le bois. Toujours rectiligne, elle fait des angles droits dans l’ombrage des arbres. Au milieu, elle s’écarte pour faire place à une clairière où il fait bon s’asseoir.
Le bois de biais soulèvent des questions : Où est le territoire ? Où est la parcelle ? Où est la forêt ? Où est le jardin ? La taille de la sente et la densité inhabituelle des plantations bouleversent les idées reçues.

Durée du festival : 27 juin au 4 octobre 2009

www.jardinsmetis.com

Lausanne jardins – Bis 24.10.09

Avec GOLDEN GARDEN, atelier le balto et Nil Lachkareff inaugurent Lausanne Jardins 2009,
JARDINS DESSUS DESSOUS, le 20 juin 2009.

La manifestation, avec plus de 30 jardins (cent quatre-vingts équipes participantes provenant de dix-neuf pays), célèbre l’inauguration de la seconde ligne de métro de la ville de Lausanne (M2), qui relie les hauts de la ville au lac Léman.

Ce nouveau lien nord-sud modifie profondément la perception et les usages de la ville. Les projets de Lausanne Jardins se répartissent le long de quatre boucles piétonnières configurées autour de la ligne du M2.
Ces quatre promenades sont rattachées aux stations de métro. Emprunté dans le sens de la montée, le métro donne accès à chaque parcours qui se découvre à pied dans le sens de la descente. Le choix du scénario, nommé « Jardins dessus dessous », installe un mode de perception caractérisé par les effets de contraste, passant alternativement de l’espace souterrain du M2 au paysage ouvert sur le lac et les Alpes. La seconde boucle, allant de la Sallaz à la place de la Riponne, est située au centre-ville. Elle mène d’abord le visiteur sur la crête du vallon du Flon puis au fond de ce dernier, avant de traverser la colline de la cité médiévale, où se dressent le château et la cathédrale.

Green roof
Oh ciel

Depuis la place du château, on aperçoit le toit-terrasse du bâtiment administratif du canton de Vau, qui accueille le Golden Garden : un champs d’orge agrémenté de Coreopsis tinctoria et de chrysanthème des jardins, qui mûrit au fil de l’été, passant du vert au doré. Le Golden Garden bénéficie d’un éclairage nocturne qui renforce encore son étrangeté.

Durée du festival : 20 JUIN – 24 OCTOBRE
http://www.lausannejardins.ch/

FRAC Lorraine

JACHÈRE / Passerelle(s)

Le jardin du FRAC 08
Décembre 2008
Passerelle au FRAC
Juin 2009

En décembre 2008, l’atelier le balto a ouvert la voie à un travail de
transformation du jardin du FRAC Lorraine (Fonds Régional d’Art Contemporain).
Vidé de tout ce qui l’envahissait : bambous, planches, pavés, copeaux de bois -, le jardin était ramené à son essence : son sol, ses limites et ses façades.
Mise en repos, la terre reprend ses droits.
Pour suivre l’évolution du jardin et y observer la première floraison, le Frac invite à un rendez-vous gourmand, savant et surprenant le 7 juin 2009.

De 14h30 à 16h30, deux rendez-vous simultanés dont l’un s’adresse aux
enfants et l’autre aux adultes.

– Atelier Escapade, pour les enfants de 5 à 12 ans :
Le jardin du Frac a changé. Des plantes s’y sont invitées et le Frac propose
aux enfants de venir les découvrir en empruntant la passerelle qui serpente
parmi elles. Ils apprennent ainsi à connaître, observer, décrire, dessiner
puis réaliser en 3D « leur » ortie ou autre végétal spontané. L’exploration
de ce jardin évolutif et des trésors qu#il recèle permet également de parler
de nature et d’écologie.

– Un jardin à entendre, avec atelier le balto :
Véronique Faucheur et Marc Pouzol aiment à reprendre le terme créé par J.C.N. Forestier pour définir leur métier, celui de  « jardiniste », contraction de jardinier et
d’artiste. Lors de cette rencontre, ils vous présentent leur démarche de
travail, leur conception du jardin et de ses liens possibles avec l’art. Ils
parlent plus spécifiquement du projet élaboré au Frac et explicitent les
motivations de cette mise en jachère.

À partir de 16H30 : Un jardin à déguster.
Si les orties sont considérées comme de mauvaise herbes, elles ont de
réelles qualités bienfaisantes pour notre organisme et se cuisinent.
Installez-vous dans le jardin et dégustez la tisane aux orties que vous
offre le Frac. Pour agrémenter cette décoction, des muffins préparés par
Picnics sont à la vente : à dévorer sans modération !

Partenaire : Picnics des fruitsS du jus
1 bis, rue Taison & 7, rue François de Curel, Metz

www.fraclorraine.org

Secret Garden – Bis 11.10.09

SECRET GARDEN 09 KORTRIJK

atelier le balto opens KREUZ & QUER,
nearby the academie of art of Courtrai (Kortrijk) in Belgien, within 10 other gardens created by 10 international teams.

Kreuz & Quer
Kreuz & Quer

The city of Kortrijk
Kortrijk is a Belgian city located in the Flemish province West Flanders. With some 80.000 inhabitants it is the seventh largest city in the Flemish region.
Kortrijk is famous for Interieur Kortrijk, a major international Biennale which offers an overview of the most recent developments and the most successful projects in product development and design.

Secret Garden 09 Kortrijk
A new international biennale of temporary city gardens, designed by (landscape) designers from different European countries. The gardens are realized on existing sites in the city (‘friches’, small parks, parking lots, etc).

The biennale has a twofold aim:
– To reveal hidden, secret, neglected or underused public and semi-public spaces in the city, and to transfom this places for the duration of one summer into places of beauty, surprise, amazement, imagination and exaltation (the ‘festival’ aspect).
– To start a reflection and a dynamic which must lead to a more permanent interest and attention for the public space, to investigate the potentials of the ‘garden’ as an instrument of urban renewal, to incite new interpretations, and, at the end, to make better public spaces (the ‘laboratory’ function).
Ten ephemeral gardens have been realize on ten existing sites throughout the city. They are open for the public from the 29th of mai 2009 until the 11th of october 2009.

www.secretgardens-kortrijk.be