Alle Beiträge von lebalto

DomainedesBraves69430

Alexandre Chemetoff

Visites

Alexandre Chemetoff

Parick Henry

Cet ouvrage ne se présente pas comme une monographie exhaustive du travail de l’agence. L’objectif est de mettre en valeur une attitude et de proposer plusieurs lectures sur quelques interventions particulièrement significatives. Ce n’est pas un bilan de l’activité d’Alexandre Chemetoff mais une coupe dans le temps qui permet d’observer l’état de transformation des territoires qui ont fait l’objet d’un ou de plusieurs de ses projets. Outre la présentation de quelques projets menés, ce livre est le reflet d’une démarche originale qui dépasse les clivages et les catégories de métiers prédéfinis. La forme même de l’ouvrage, tant sur le plan de l’écriture que de l’iconographie, se veut représentative de la conception qu’a Alexandre Chemetoff de ses interventions dans la ville. La publication accompagne l’exposition qui aura lieu à Arc en Rêve (Bordeaux) au premier semestre 2009.

Also in English:

Alexandre Chemetoff, architect, urban planner and landscaper, is committed to practising his trade freely. He develops his projects by visiting the sites, walking them and connecting them with other experiences. Between September 2007 and December 2008, several personalities were invited to accompany him, on one visit each. Their spontaneous conversations form the core of this book, which covers a selection of his projects, singular and yet representative of his approach. Each discussion is linked to a location and particular date. The words exchanged are on the spur of the moment and follow the rhythm of the visitors’ footsteps. Includes a DVD that captures the five visits on film (in French with English subtitles).

Une référence, pour nous, peut-etre pour vous aussi...
Une référence, pour nous, peut-etre pour vous aussi...

http://www.bookstorming.com

ISBN 978-2-35733-054-2

In English: ISBN 978-3-0346-0112-2

http://www.springer.com/birkhauser

Sketch Landscape

Loft Publications 2009

Sketch lanscape
The book ISBN: 978-981-245-738-7

„This book is full of drawings „that think“, reflecting the work of searching for, and of creating drawings that represent future realities. By no means less important, the book also brings us together images which, in turn, raise the spirits and feed desires for spaces, new references as well as new possibilities for those real spaces that are still waiting to be „imagined“.“

Michel Collin, Introduction, p. 13.

p. 14-20: atelier le balto

– Le Jardin Sauvage du Palais de Tokyo

– Seefeld Lausitz

Drawing "to think" and drawing for the construction. pp. 22-23
Drawing "to think" and drawing for the construction.
Real See-Field seen from the sky. pp. 20-21
Real See-Field seen from the sky. pp. 20-21

http://www.loftpublications.com

Villa Romana – Firenze – 7.-12. September 09

Semaine de jardin:
vom 07. bis 12. September 2009.
Gartenkunst in Aktion: Il giardino di Villa Romana

Carré in Giardino de la villa Romana
Venez nombreux

Workshop “atelier le balto / Gartenkunst in aktion”
con studenti di Versailles, Roma, Alghero, Firenze e Milano”

07.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo

08.09. > 18.30
Tavola Rotonda: “Il giardino come progetto performativo”
Parteciperanno:
Prof. Stefan Tischer, Facoltà di Architettura Alghero, Università di Sassari
Veronique Faucheur, Marc Pouzol, Marc Vatinel, “atelier le balto”, Berlino
Matteo Cavalleri, Associazione Millepiani, Bergamo
Claudia Zanzotto Paludetto, Associazione Castello di Santa Maria Novella
Dr. Brigitte Franzen, Ludwig Forum für internationale Kunst
Moderazione: Anna Lambertini, Facoltà di Architettura, Università di Firenze

09.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo

10.09. > 20.00
“Dell’innaffiare il giardino”: Testi di Bertolt Brecht, Francesco Colonna e Érik Orsenna. Lettura di Le Signorine (Laura Bandelloni, Irene Barbugni) e Fulvio Cauteruccio

11.09.
> 18.30: Deva Wolfram, artista-botanica:
Passeggiata alla scoperta delle piante spontanee
> 20.00: Lezione: Michele Dantini. Storia dell’Eden. I giardini botanici africani nella transizione postcoloniale

12.09. > 20.00
Electric Party con il Open Program del “Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards.

Y con: Radio Trionfera: Lutz Fezer, Skafte Kuhn, Michael Stumpf

http://www.villaromana.org

07. – 12.9.2009 Semaine de Jardin:
Il giardino di Villa Romana
Workshop “atelier le balto”
con studenti di Versailles, Roma, Alghero, Firenze e Milano
Radio Trionfera
Lutz Fezer, Skafte Kuhn, Michael Stumpf

07.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo
08.09. > 18.30
Tavola Rotonda
“Il giardino come progetto performativo”
Parteciperanno:
Prof. Stefan Tischer, Facoltà di Architettura Alghero,
Università di Sassari
Veronique Faucheur, Marc Pouzol, “atelier le balto”, Berlino
Matteo Cavalleri, Associazione Millepiani, Bergamo
Claudia Zanzotto Paludetto, Associazione Castello di Santa
Maria Novella
Dr. Brigitte Frantzen, Ludwig Forum für int. Kunst, Aquisgrana
Moderazione: Anna Lambertini, Facoltà di Architettura,
Università di Firenze
09.09. > 18.30
Visita guidata con “atelier le balto”, Aperitivo
10.09. > 20.00
“Dell’innaffiare il giardino”
Testi di Bertolt Brecht, Francesco Colonna e Érik Orsenna
Lettura di Le Signorine (Laura Bandelloni, Irene Barbugni)
e Fulvio Cauteruccio
11.09. > 18.30
Deva Wolfram, artista-botanica
Passeggiata alla scoperta delle piante spontanee
> 20.00
Lezione:
Michele Dantini
Storia dell’Eden. I giardini botanici africani
nella transizione postcoloniale

12.09. > 20.00
Electric Party
con il Open Program del “Workcenter
of Jerzy Grotowski and Thomas Richards

Promenade au CENTQUATRE – Paris – 9 Aout 2009

Rencontre des usagers et des artistes du CENTQUATRE

9. août 2009, de 15 heures à  20 heures,

Pour fêter son dernier jour d’ouverture au public avant les vacances, les 2 directeurs du CENTQUATRE, Robert CANTARELLA & Frédéric FISBACH, invitent à des départs réguliers de « promenades » dans le CENTQUATRE ou le quartier, qui peuvent durer de trois minutes à deux heures.

atelier le balto, comme d’autres artistes (paysagistes mais aussi comédiens, plasticiens, réalisateurs, auteurs, ou techniciens), proposeront leur propre légende du CENTQUATRE, feront découvrir leur endroit préféré, aller y lire un texte, ou encore raconter des histoires vécues, anecdotes, faire rencontrer des voisins, etc.

Les farines
Les farines

Il ne s’agit pas d’un spectacle mais plutôt d’improvisations et d’une manière originale et ludique de rencontrer des artistes, de découvrir leur parcours ou de mieux comprendre la particularité du CENTQUATRE.

Vous pourrez nous retrouver au jardin, dans la halle Curial : A TABLE !

CENTQUATRE
104 rue d’Aubervilliers/5 rue Curial
75019 Paris
www.104.fr

3. Preis

Park des Archivars – Ausstellung

atelier le balto mit Kai Schiemenz

7. Juli 2009: Eröffnung der Ausstellung über das Wettbewerbergebnis
Ort: Cranzbau, Fasanenstraße 87, 10623 Berlin
Dauer der Ausstellung: 7.07.09 bis 17.07.09

Im Rahmen des interdisziplinären Realisierungswettbewerbs für Künstler und
Landschaftsarchitekten für das BUNDESARCHIV in Berlin
1. Phase: Freitag, 16.01.2009
2. Phase: Mittwoch, 29.04.2009

Mit Laurent Dugua und Chloé Sanson
Mit Laurent Dugua und Chloé Sanson

Aus dem Juryprotokoll:

PARK DES ARCHIVARS
Diese Arbeit wurde besonders intensiv und kontrovers von der Jury diskutiert. Der kooperative, prozessuale Ansatz des Entwurfes wird umfassend gewürdigt, stellt aber zugleich für den Nutzer eine Herausforderung sowohl hinsichtlich der Logistik als auch der Ästhetik des Ortes dar.
Immer wieder stellt sich in der Diskussion die Frage nach der künstlerischen Form. Auch unter der Maßgabe, dass es sich um einen künstlerisch– gärtnerischen Ansatz handelt, der die Skepsis gegenüber der scheinbar genialen Setzungen eines einzelnen Autors zum Ausdruck bringt, stellt sich ohne Zweifel die Frage nach der Vermittelbarkeit und Lesbarkeit.

Die geneigte Bodenplatte benutzt das Motiv der Instabilität und Balance, die durchaus analog zur immer wieder notwendigen Neuinterpretation bestehender Fakten im Rahmen wissenschaftlichen Arbeitens im Archiv gelesen werden kann.
Positiv wird der gewählte Zeithorizont gesehen, der dem Entwurfscharakter künstlerischer und wissenschaftlicher Arbeit unter dem Stichwort „das Archiv braucht den Autor“ Platz einräumt.
Die Gestalt der Bodenplatte aus schwarzem Asphalt und dem mäandrierenden Band aus Beeten hat den Charakter eines abstrakten, grafischen Musters, das von der Hauptschauseite aus langsam ansteigt.
Welche tatsächliche Ästhetik die Bepflanzung innerhalb der verschiedenen Spielzeiten entwickeln wird, bleibt manchem Preisrichter zu offen.
Das Projekt fordert den Auftraggeber gewissermaßen heraus, sich auf einen zeitbasierten, prozessualen und sozialen Ansatz einzulassen und erweitert so den Ansatz einer „Kunst am Bau“ zu einer „Kunst mit dem Ort“.

Métis – International garden festival – Jusqu’au 4 october 09

Bois de biais

Le 27 juin 2009, atelier le balto participe à l’inauguration de la 10eme édition du festival international de jardins de Métis, en Gaspésie / Québec, avec le Bois de Biais. Ce jardin fut créé pour l’édition de 2006.
Basé essentiellement sur une plantation de peupliers et de saules, nous avons pu modifier ses volumes et ses espaces par deux tailles importantes, l’une réalisée en automne 2006 (un biais dans le volume), l’autre au printemps 2009 (retrouver des transparences et le rapport au paysage situé en arrière plan).

L’histoire :
Les jardiniers sont arrivés à Métis en hiver 2005/2006. Parce qu’ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas, parce qu’ils souhaitent donner à voir autrement , ils ont shooté dans la parcelle. Ils l’ont un peu poussée, un peu décalée… Puis ils l’ont plantée, densément. Dans cette densité, ils ont créé des chemins et des espaces à parcourir.

Le bois de biais en 2009
Suivez le chemin

Le filtre :
La parcelle qui nous a été imposée est plantée de saules alignés. Les lignes sont redoublées par des planches qui permettent de traverser de la parcelle dans sa longueur.
Une des lignes de saules est longée par une sente de sable. Elle mène au bois de peupliers.

Le bois :
Celui-ci a été planté sur la parcelle décalée. La peupleraie se mêle donc aux bouleaux puis se confronte à la foret qui borde la parcelle. La peupleraie est anormalement dense et jardinée : plantée, taillée, émondée… Elle offre un parcours au visiteur qui le fait passer dehors, dedans, à la lisière, dans le champs, dans la foret… Où est le jardin ?

La sente et la clairière :
La sente permet de circuler à la lisière du bois, entre peupliers et saules, puis dans le bois. Toujours rectiligne, elle fait des angles droits dans l’ombrage des arbres. Au milieu, elle s’écarte pour faire place à une clairière où il fait bon s’asseoir.
Le bois de biais soulèvent des questions : Où est le territoire ? Où est la parcelle ? Où est la forêt ? Où est le jardin ? La taille de la sente et la densité inhabituelle des plantations bouleversent les idées reçues.

Durée du festival : 27 juin au 4 octobre 2009

www.jardinsmetis.com

Lausanne jardins – Bis 24.10.09

Avec GOLDEN GARDEN, atelier le balto et Nil Lachkareff inaugurent Lausanne Jardins 2009,
JARDINS DESSUS DESSOUS, le 20 juin 2009.

La manifestation, avec plus de 30 jardins (cent quatre-vingts équipes participantes provenant de dix-neuf pays), célèbre l’inauguration de la seconde ligne de métro de la ville de Lausanne (M2), qui relie les hauts de la ville au lac Léman.

Ce nouveau lien nord-sud modifie profondément la perception et les usages de la ville. Les projets de Lausanne Jardins se répartissent le long de quatre boucles piétonnières configurées autour de la ligne du M2.
Ces quatre promenades sont rattachées aux stations de métro. Emprunté dans le sens de la montée, le métro donne accès à chaque parcours qui se découvre à pied dans le sens de la descente. Le choix du scénario, nommé « Jardins dessus dessous », installe un mode de perception caractérisé par les effets de contraste, passant alternativement de l’espace souterrain du M2 au paysage ouvert sur le lac et les Alpes. La seconde boucle, allant de la Sallaz à la place de la Riponne, est située au centre-ville. Elle mène d’abord le visiteur sur la crête du vallon du Flon puis au fond de ce dernier, avant de traverser la colline de la cité médiévale, où se dressent le château et la cathédrale.

Green roof
Oh ciel

Depuis la place du château, on aperçoit le toit-terrasse du bâtiment administratif du canton de Vau, qui accueille le Golden Garden : un champs d’orge agrémenté de Coreopsis tinctoria et de chrysanthème des jardins, qui mûrit au fil de l’été, passant du vert au doré. Le Golden Garden bénéficie d’un éclairage nocturne qui renforce encore son étrangeté.

Durée du festival : 20 JUIN – 24 OCTOBRE
http://www.lausannejardins.ch/